Eco-anxiété

L’éco-anxiété est un trouble psychique émergent lié à une perspective désormais dénommée « collapse », ou effondrement du monde. Elle touche ceux qui s’inquiètent des changements climatiques, de l’extinction de la biodiversité ou des externalités négatives (pollution, rejets industriels…) que produit l’humanité envers l’environnement : la nature et la planète. Cette sensibilisation environnementale est douloureuse parce qu’elle nous oblige à ouvrir les yeux sur des actes que nous commettons au quotidien (hyper-consommation, production de déchets, rejets dans l’atmosphère…), susceptibles de mettre nos vies en danger.

Une approche thérapeutique

C’est la prise de conscience que nos actes peuvent contribuer à l’effondrement du monde  qui donne naissance à l’éco-anxiété, symptôme proche de l’anxiété́ classique. Mais ce qui la différencie d’un simple stress, c’est la dimension de désespoir qui s’y ajoute. Ce vécu ne va pas sans anxiétés voire angoisses qui sont des défenses naturelles, ce qui est donc normal. Lorsqu’une personne commence à ressentir ces symptômes, elle doit toutefois veiller à ce qu’ils ne s’installent pas de façon chronique pour éviter de sombrer dans des troubles cliniques plus graves. D’où l’importance de se faire accompagner préventivement, pour redonner du sens à son existence, malgré cette prise de conscience ; il s’agit de faire avec le collapse plutôt que contre.

L’éco-anxiété se rapproche d’une forme de mélancolie avec son cortège d’auto-reproches, de culpabilité et un sentiment oppressant de fin du monde, la fameuse angoisse eschatologique.

Ce sentiment est amplifié par l’impression de ne rien pouvoir faire pour contrer le changement climatique et conforte le sujet dans le fait qu’on est impuissant face à cette réalité. L’angoisse de finitude (peur de la mort) est réactivée, ce qui peut déclencher une perte de sens existentiel. Cette absence de perspective peut se traduire par une souffrance morale qui revêt différentes formes cliniques, allant des troubles du sommeil à la dépression dans les cas les plus graves. Heureusement, il est possible d’enrayer ces troubles grâce à un accompagnement approprié permettant de sortir du désespoir et de reconstruire une espérance, par une série d’actions concrètes spécifiques à chaque personne. Pour en savoir plus, contactez-nous.

Contact

Téléphone

01 45 49 95 31

Cabinet

120 rue de Rennes
75006 PARIS

6 + 15 =