qu'est-ce que la psychothérapie existentielle ?






une approche thérapeutique qui se fonde sur 2.500 ans de réflexion philosophique et les avancées récentes des sciences humaines








qu’est-ce qu’une vie bonne ou qui fait sens, philosophiquement parlant ?
Centrée sur la compréhension de la condition humaine et sur la recherche d’une vie authentique, la psychothérapie existentielle aide à dénouer les non-sens de l’existence quotidienne tout en favorisant la quête de sens pour soi et par soi, en questionnant les grandes sources d’angoisse existentielle : la mort, la liberté, ou la solitude, dans les cadres professionnels comme extraprofessionnels.


Parce qu’elle s’appuie sur des enseignements de philosophie pratique et des exercices existentiels directement issus des courants de pensée et des écoles antiques des plus grands philosophes grecs et romains, puis ceux de la phénoménologie et de l’existentialisme, la psychothérapie existentielle est la seule forme de psychothérapie à se fonder sur la philosophie, tout en étant reliée à la psychologie humaniste et à la psychanalyse existentielle. Elle ne peut donc être exercée que par des psychologues diplômés et psychothérapeutes certifiés ayant une formation philosophique.


Il y a déjà 2500 ans, les philosophes mettaient en garde leurs contemporains contre les illusions de l’existence : se fier aux opinions du moment (idées reçues, préjugés, stéréotypes…), prendre pour argent comptant ce qui semble aller de soi, se préoccuper de besoins accessoires ou superficiels qui n’engendrent que des soucis, se laisser aller à des passions destructrices… A l’époque antique, la philosophie était pratique et globale. Les philosophes, véritables thérapeutes de « l’âme » (étymologie de « psychè »), pratiquaient et faisaient pratiquer des exercices existentiels pour lutter contre les maux de l’existence, afin que chacun puisse vivre pour soi et par soi une vie authentique et non subie. Parce qu’ils éclairaient leurs contemporains pour qu’ils apprennent à choisir et assumer le sens de leur vie en luttant contre les souffrances externes comme internes, les philosophes antiques sont les précurseurs des démarches psychothérapeutiques actuelles.
Crises de vie, traumatismes, angoisses existentielles : est-ce normal ? Chaque être humain traverse nombre de crises : dès sa naissance, puis lors de son enfance et son adolescence, et enfin lors de l’âge adulte. Ces crises sont plus ou moins bien traversées, résolues, vécues. Il faut parfois les relire pour complétement les dénouer. D’autres crises, plus spécifiques, sont causées par des traumatismes soudains, imprévisibles : une crise de milieu de vie, la perte de son emploi, une séparation affective. Ces crises provoquent parfois des angoisses telles qu’elles empêchent de vivre correctement sa vie. Être accompagné lors de ces moments difficiles par un thérapeute existentiel permet de mieux les surmonter et de rechoisir le sens de sa vie.